Accueil Médias Communiqués de presse 2015 Banques alimentaires Canada a hâte de travailler avec le nouveau gouvernement libéral

À ne pas manquez!

Faits saillants

apartment building with rent sign

70 %

des clients des banques alimentaires au Canada vivent dans des logements locatifs

Banques alimentaires Canada a hâte de travailler avec le nouveau gouvernement libéral afin de réduire la nécessité pour les banques alimentaires

Mississauga (ON) – Le 23 octobre 2015 - Banques alimentaires Canada tient à offrir ses sincères félicitations au nouveau gouvernement libéral pour sa victoire électorale majoritaire. La promesse d’apporter un changement positif au Canada est accueillie avec satisfaction et démontre du leadership de la part de ce nouveau gouvernement libéral.

À chaque mois au Canada, quelque 850 000 personnes recourent à l’aide d’une banque alimentaire pour tenter de joindre les deux bouts. Plus du tiers des personnes qui reçoivent l’aide des banques alimentaires sont des enfants. Dans un pays aussi riche que le Canada, il est inacceptable que la nécessité pour les banques alimentaires demeure encore à des niveaux historiques sept ans après la récession de 2008.

C’est pourquoi Banques alimentaires Canada a hâte de travailler avec le nouveau gouvernement pour élaborer et mettre en application des politiques durables qui réduiront de façon significative la nécessité pour les banques alimentaires. Il est très encourageant que le Premier ministre désigné Trudeau ait promis bon nombre de changements qui auront des répercussions positives sur la vie de milliers de Canadiens et de Canadiennes dans le besoin. Ces promesses comprennent entre autres :

  • Le regroupement de plusieurs crédits d’impôts amalgamés pour enfants, dans le cadre de la nouvelle Prestation fiscale canadienne pour enfants, laquelle aidera bon nombre des plus de 300 000 enfants aidés mensuellement par les banques alimentaires au Canada.
  • L’investissement d’un montant additionnel de 200 millions de dollars en éducation pour les travailleurs canadiens sans emploi qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.
  • La suppression de la TPS dans le cadre des nouveaux investissements d’équipements et d’immobilisations pour les logements locatifs abordables, qui vont aider à réduire le coût d’habitation des locataires.
  • Une augmentation du Supplément de revenu garanti pour les personnes âgées vivant seules.

« Nous sommes encouragés que le nouveau gouvernement libéral comprenne qu’il est inacceptable pour un pays aussi riche que le nôtre d’avoir autant d’enfants qui se rendent à l’école avec un estomac vide », a déclaré Katharine Schmidt, Directrice exécutive de Banques alimentaires Canada. « Nous comptons sur le Premier ministre désigné Trudeau pour établir ses priorité en matière de programmes politiques sociaux et nous sommes convaincus que ce gouvernement peut avoir un impact réel et important sur la vie des personnes qui souffrent de la faim. »

- 30 -

Au sujet de Banques alimentaires Canada

Banques alimentaires Canada soutient un réseau unique de plus de 3 000 organismes alimentaires dans chaque province et territoire qui viennent en aide à environ 850 000 Canadiens et Canadiennes chaque mois. Ensemble, notre réseau partage annuellement plus de 200 millions de livres d’aliments salubres et de qualité; favorise des programmes sociaux qui aident à promouvoir l’autosuffisance alimentaire; et recommande des changements de politiques qui aideront à créer un Canada où personne ne souffre de la faim.

Relations avec les médias :
Marzena Gersho
Banques alimentaires Canada
(647) 242-5919 (cellulaire) ou
(416) 203-9241, poste 228 (bureau)
marzena@foodbankscanada.ca

À ne pas manquez!

Faits saillants

apple

40 %

des aliments distribués par les banques alimentaires canadiennes sont des denrées fraîches (lait, œufs, fruits et légumes frais ou congelés, pain, etc.)