Accueil COVID-19

Répercussions de la COVID-19 sur les banques alimentaires et comment pouvez-vous nous aider

Comment pouvez-vous nous aider?

Banques alimentaires Canada accepte actuellement les dons afin soutenir les banques alimentaires du pays dans leurs efforts d’intervention dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Les Canadiens qui souhaitent aider les plus démunis peuvent faire un don au dessous.
 
Ou au téléphone 1-877-535-0958. Vos dons aideront à financer directement l’aide dont ont besoin les banques alimentaires afin de pouvoir poursuivre leurs efforts d’intervention dans le cadre de la pandémie de COVID-19 dans leurs communautés, soit principalement l’acquisition de ressources alimentaires essentielles et leur distribution dans les communautés touchées ou à risque.
 
Si vous travaillez pour une entreprise canadienne ou multinationale qui souhaite prêter main-forte aux banques alimentaires du Canada, veuillez communiquer avec Tania Little, chef du Développement et des partenariats, au 905 756-4653.
 

Répercussions de la COVID-19 sur les banques alimentaires du Canada

S’il peut être difficile d’offrir de la nourriture aux personnes dans le besoin lorsque les conditions sont optimales, l’éclosion de COVID-19 vient compliquer davantage la tâche. Toutefois, les banques alimentaires demeurent des chefs de file dans leur communauté en ce qui a trait à la distribution de denrées aux personnes vivant dans l’insécurité alimentaire.  
 
Banques alimentaires Canada communique régulièrement avec les membres de son réseau partout au pays. Les nouvelles qui nous parviennent indiquent déjà que la COVID-19 a un effet dévastateur sur le système de banques alimentaires :
  • Les banques alimentaires voient diminuer considérablement le nombre de bénévoles en mesure de soutenir leurs activités dans les jours et les semaines à venir.
  • Les banques alimentaires sont préoccupées par l’accès aux stocks, la réduction de la main-d’œuvre entraînant une diminution des cueillettes.
  • La plupart des banques alimentaires s’inquiètent de la façon dont elles pourront tenir le coup financièrement pendant et après la crise.
  • Tandis que le public se prépare aux répercussions possibles de la COVID-19, les utilisateurs des banques alimentaires ne peuvent se permettre une telle préparation, ce qui les rend plus vulnérables.
Les banques alimentaires s’adaptent à l’évolution rapide de la situation, mais il est clair qu’elles ont besoin d’aide.
 

Quelle est la contribution de Banques alimentaires Canada?

Banques alimentaires Canada continuera de se concentrer sur les aspects suivants :
  • Obtenir des ressources supplémentaires (denrées, fonds et bénévoles) afin de venir en aide au réseau de banques alimentaires et d’assurer le maintien du dépannage alimentaire dans les communautés.
  • Aider les banques alimentaires à échanger des idées et des moyens d’intervention adaptés au contexte local pour réagir à l’éclosion de COVID-19.
  • Prendre les devants en diffusant des pratiques exemplaires provenant de sources fiables comme l’ASPC, l’OMS et de partenaires mondiaux comme The Global FoodBanking Network, Feeding America et Food Banks Australia.

Définition de la COVID-19 – Foire aux questions

De quelle façon puis-je suivre l’évolution du coronavirus?

L’information transmise évolue rapidement à mesure que de nouvelles données sont recueillies sur ce virus. Dans le but de favoriser l’échange d’information exacte, Banques alimentaires Canada vous recommande de commencer par des sources dignes de confiance, comme l’Agence de la santé publique du Canada et les organismes des Nations Unies comme l’Organisation mondiale de la Santé pour obtenir les faits et les statistiques les plus à jour sur le virus.
 
Les renseignements qui suivent sont tirés des sources suivantes :

Coronavirus (COVID-19)

La COVID-19 (d’abord appelée « 2019-nCoV » et parfois « nouveau coronavirus ») a été détectée pour la première fois à la fin de 2019 dans la ville de Wuhan, en Chine. Le virus s’est depuis propagé dans des pays du monde entier, dont le Canada. Pour obtenir des renseignements à jour sur les pays touchés et les cas confirmés, nous vous recommandons de consulter les rapports de situation quotidiens de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais seulement).  Le gouvernement du Canada met également régulièrement à jour son site Web portant sur l’éclosion.

À propos des coronavirus

Les coronavirus constituent une grande famille de virus. Certains provoquent des maladies chez les humains et d’autres chez les animaux. Les coronavirus humains sont courants et se traduisent généralement par de légers symptômes, semblables à ceux du rhume.
 
La COVID-19 est une nouvelle maladie qui n’avait pas encore été identifiée chez l’homme. Dans de rares cas, les coronavirus infectant les animaux peuvent infecter des personnes; plus rarement encore, ils peuvent se transmettre par contact étroit de personne à personne.

Quels sont les symptômes de la COVID-19?

Les personnes infectées par la COVID-19 peuvent n’avoir que peu ou pas de symptômes. Il se peut que vous ayez des symptômes de la COVID-19, qui s’apparentent à ceux d’un rhume ou d’une grippe, sans le savoir.
 
Ces derniers peuvent prendre jusqu’à 14 jours pour apparaître après l’exposition à la COVID-19. Il s’agit de la plus longue période infectieuse connue pour un coronavirus. Le risque de transmission par des personnes ne présentant pas de symptômes est actuellement étudié. Selon les experts, une telle transmission est possible, mais serait rare.
 
Principaux symptômes :
  • fièvre
  • toux
  • difficultés respiratoires
  • pneumonie dans les deux poumons
Les personnes ayant déjà des problèmes de santé, les jeunes enfants et les personnes âgées sont plus vulnérables que les autres. Dans les cas graves, l’infection peut entraîner la mort.

De quelle façon le coronavirus se propage-t-il?

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, les coronavirus humains peuvent infecter le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent :
  • par les gouttelettes respiratoires générées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue;
  • par contact personnel étroit prolongé avec une personne infectée, comme un contact direct ou une poignée de main;
  • par contact avec des surfaces infectées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains.
Les données probantes actuelles indiquent que la maladie se propage de personne à personne lorsqu’il y a un contact étroit.
 
Pour en savoir plus sur la façon de vous protéger contre la COVID-19, regardez la vidéo suivante de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais seulement) : 
 

Prévention du coronavirus

Pour le moment, il n’existe aucun vaccin pour la COVID-19 ni aucun produit de santé naturel autorisé qui protège de la COVID-19.
 
Si vous avez voyagé dans un pays à risqué
Si vous avez voyagé dans la province chinoise du Hubei, en Iran ou en Italie au cours des 14 derniers jours, vous devez limiter vos interactions avec d’autres personnes pendant 14 jours à compter du jour de votre arrivée au Canada. Placez-vous en isolement et restez à la maison. Communiquez avec l’autorité sanitaire de la province ou du territoire où vous habitez dans les 24 heures qui suivent votre arrivée au Canada pour obtenir des directives.
 
Si vous êtes atteint de la COVID-19, réduisez vos contacts avec les autres personnes
Si vous êtes malade, les mesures suivantes contribueront à réduire vos contacts avec les autres :
  • Restez à la maison et isolez-vous (sauf si vous devez recevoir des soins médicaux).
    • Si vous devez quitter votre domicile, portez un masque ou couvrez-vous la bouche et le nez avec un papier-mouchoir, et tenez-vous à une distance de 2 mètres des autres personnes.
  • Évitez de rendre visite aux personnes dans les hôpitaux et dans les centres de soins de longue durée, en particulier les personnes âgées et celles qui sont atteintes d’une maladie chronique ou dont le système immunitaire est affaibli.
  • Évitez de recevoir des visiteurs à domicile.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras lorsque vous toussez ou éternuez.
  • Éviter de sortir faire des courses et faites livrer vos provisions à domicile.
    • Les provisions doivent être déposées à l’extérieur du domicile, à une distance de 2 mètres.
Soyez prêt
Il est important de savoir comment vous pouvez vous préparer au cas où vous ou un membre de votre famille deviez tomber malade.
 
Si vous n’avez pas reçu de diagnostic de COVID-19 et qu’il n’a pas été confirmé que vous aviez été en contact étroit avec une personne infectée à la COVID-19, on pourrait vous demander de pratiquer l’autosurveillance.