Accueil Lisez notre blog Juillet 2018 Coup de projecteur – Nick Jennery, Feed Nova Scotia

À ne pas manquez!

Faits saillants

52%

des banques alimentaires ayant répondu au sondage offrent des programmes se rapportant à l’alimentation, comme des programmes de cuisine communautaire et de jardin communautaire, et des séances d’information sur la nutrition

Coup de projecteur – Nick Jennery, Feed Nova Scotia

Coup de projecteur – Nick Jennery, Feed Nova Scotia
Nous souhaitons toujours en apprendre davantage sur les personnes qui travaillent dans les banques alimentaires du Canada! Ce mois-ci, nous braquons les projecteurs sur Nick Jennery, de Feed Nova Scotia!

Quel est votre rôle dans le réseau des banques alimentaires?
Je suis le directeur général de Feed Nova Scotia, un organisme provincial dont le mandat est de fournir du soutien sous forme de denrées alimentaires et de programmes à 145 banques alimentaires, programmes de repas et maisons d’hébergement de la Nouvelle-Écosse.

Décrivez votre journée de travail typique en un mot.
Inspirante.

Qu’est-ce qui vous a motivé à travailler dans les banques alimentaires?
Je souhaitais apporter ma contribution à la communauté à plus grande échelle, et Feed Nova Scotia m’a donné l’occasion d’étendre la portée de mon travail à l’ensemble de la province.

Quelle est votre plus grande réalisation dans votre poste actuel?
Faire partie d’une équipe qui va au-delà des attentes et dont la culture de compassion, d’innovation et de croissance personnelle lui permet de se surpasser chaque année.

Quel est le plus grand défi que vous devez surmonter dans votre poste actuel?
La transformation du discours public afin que tous collaborent pour trouver des solutions communautaires, que ce soit les voisins et le secteur public ou encore le gouvernement et le secteur privé.

Si vous pouviez faire un seul vœu pour régler le problème de la faim au Canada, quel serait-il?
Que tous se rendent compte que chacun d’entre nous peut avoir une incidence positive sur la vie des personnes démunies. Que nous soyons un enfant ou une grande organisation, nous avons tous le pouvoir de créer des histoires, et les histoires ont le pouvoir de transformer des vies.

Quel talent aimeriez-vous le plus avoir?
Composer des chansons.

Si vous pouviez remonter le temps et vous donner un conseil à vous-même, quel serait-il?
De trouver ces 15 secondes de courage incroyable nécessaires lorsqu’on se retrouve devant une situation déplaisante ou inconnue, et de foncer. L’expérience et l’apprentissage enrichiront votre vie et vous offriront d’innombrables possibilités.

Qui sont vos héros, réels ou fictifs?

  • Ella – la première fillette de 6 ans que j’ai rencontrée qui a fait un don à Feed Nova Scotia pour aider des familles dans le besoin.
  • Jimmy Hendrix – pour avoir trouvé le moyen de laisser libre cours à son talent, 50 ans avant son temps.
  • Reinhold Messner – le premier homme à avoir gravi l’Everest sans oxygène pour prouver à la communauté médicale que c’était possible.
  • Martin Luther King – pour la lettre qu’il a écrite à la prison de Birmingham en 1963, aussi magnifique que perspicace.
  • Mon frère – parce qu’il fait tout mieux que moi, et que je ne peux pas le lui dire.
  • Mon équipe de Feed Nova Scotia – elle fait de moi une personne meilleure.
  • Le dalaï-lama – un grand penseur génial.
  • Jake – pour s’être demandé pourquoi nous possédions des choses alors que certains n’avaient rien. Cette question m’a transformé au plus profond de mon être.

Quelle est votre conception du bonheur?
Souhaiter que la journée ne se termine jamais, tant l’aventure est exquise et riche.

Quelle est votre devise?
Tout ce qu’on a dans la vie, ce sont nos histoires... et si nos histoires sont trop vieilles, il faut en créer de nouvelles!

Apprenez-nous un fait inusité à votre sujet.
J’aime partager respectueusement l’espace des grizzlis de l’Alaska afin d’observer le plus bel animal au monde, mais aussi de me découvrir moi-même.

Quelle chanson vous représente le mieux?
L’hymne national russe (la meilleure chanson jamais composée) ou la
Fanfare for the Common Man d'Emerson Lake and Palmer (impossible de s’endormir si on met le volume à 11)!


Connaissez-vous une banque alimentaire ou un acteur du milieu que nous pourrions mettre en vedette dans la prochaine édition du Coup de projecteur? Communiquez avec nous à l’adresse [email protected].

À ne pas manquez!

Faits saillants

tin can

62 %

des denrées distribuées par les banques alimentaires ne sont pas périssables (par exemple:de la sauce pour pâtes alimentaires, des céréales, du riz, du jus de longue conservation ainsi que des soupes, des fruits et des légumes en conserve)